dimanche 3 février 2019

KANATA -Episode 1 La controverse - Théâtre du Soleil

LA MAGIE LEPAGE MANQUE DE FOND
***


 Evènement attendu du Festival d'Automne "Kanata" arrive au Théâtre du Soleil auréolé, précédé, baigné dans cette controverse qui s'est glissée dans le titre du spectacle et qui a failli faire avorter ce projet conjointement défendu par Robert Lepage et Ariane Mnouchkine. Les attentes déjà importantes n'en sont que décuplées. C'est peut-être une des raisons qui expliquent le sentiment de frustration qui gâche la beauté du spectacle.

LA POLÉMIQUE

Robert Lepage voulait faire un spectacle de 5h dédié à l'histoire du Canada et plus précisément celle des amérindiens.Mais au cours de l'été 2018 des associations amérindiennes reprochent au dramaturge de monter ce spectacle sans représentant des populations autochtones. Et pour cause répondent Robert Lepage et Ariane Mnouchkine, le spectacle est mis en scène avec les comédiens du Théâtre du Soleil. Le spectacle a failli être annulé. Mais Lepage et Mnouchkine tiennent à ce qu'il voit le jour. Pour la première fois ce n'est pas Ariane qui va les diriger, et si elle a l'habitude d'inviter des troupes étrangères à se produire au Théâtre du Soleil, sa troupe, qui réunit 30 nationalités, restera unie et la directrice du Théâtre du Soleil ne cédera pas à la critique venue d'outre-Atlantique. Le spectacle sera donc produit, dans une version raccourcie, de gros producteurs américains ayant retiré leur soutien financier. Quand on connait l'histoire du Théâtre du Soleil peut-on  décemment reprocher à sa directrice de ne pas respecter les cultures autochtones ?

Certes "le théâtre donne la permission de jouer l'autre", et il n'est nul besoin d'être juif pour jouer un Juif, mais alors que les minorités sont déjà si peu présentes sur les scènes faut-il les ignorer totalement au nom d'un parti pris artistique ? Le débat ne sera pas tranché avec cette production, alors qu'en France nous ne savons toujours pas si un acteur blanc peut jouer Othello.

LE SPECTACLE

Cependant, après avoir vu cet Episode 1 on se demande ce qu'il reste de l'idée de départ de parler du destin tragique des amérindiens. Robert Lepage a situé l'action à Vancouver. Une peintre française s'installe dans un quartier populaire de la ville. Après ses rencontres avec la population, composée de SDF, de drogués, de prostituées, elle se lance dans une collection de portraits qui sera exposé dans une galerie locale et se prend d'amitié pour l'une des ces laissés-pour-compte. Mais elle se voit rapidement reprocher le fait de ne pas être une artiste locale et donc dénuée du droit d'être porte-parole de ces êtres abandonnés par la société. Ça ne vous fait pas penser à quelque chose dont on aurait parlé un peu plus haut ? Du destin tragique des autochtones reste le parcours d'une jeune femme qui se trouve être d'origine amérindienne mais dont l'histoire pourrait arriver à n'importe quelle autre jeune femme en quête de repère. Elle a la malchance de croiser le chemin d'un tueur en série. L'argument semble mince et la polémique semble l'avoir emporté sur le sujet initial.

Cet épisode 1 ne manque néanmoins pas d'intérêt. S'il me semble avoir perdu de ce qui était le prétexte à sa création pour se retrouver phagocyté par la controverse dont sa genèse a été l'objet, il reste marqué par la double touche du Théâtre du Soleil et de Robert Lepage. On retrouve tout le talent de cette troupe singulière, unie et toute la poésie et la magie de la mise en scène du dramaturge québécois. De la disparition de la forêt et des symboles des autochtones au voyage onirique sous stupéfiant la scénographie et la mise en scène offrent de très beaux tableaux. La mise en lumière est magnifique, travaillée comme toujours chez Lepage.

En bref : quel dommage que la polémique qui a entouré la création de ce spectacle tant attendu ait pris le pas sur le sujet qui devait être traité et que cet épisode 1 de Kanata ne se soit transformé en mise en abyme du questionnement de Robert Lepage. Reste une esthétique qui fait la marque du dramaturge et le talent de la troupe du Théâtre du Soleil. En attendant un épisode 2 que l'on espère débarrassé de la controverse pour se concentrer sur les populations amérindiennes.

Kanata, Episode 1 - La controverse, mise en scène Robert Lepage, avec Shaghayeh Beheshti, Vincent Mangado, Sylvain Jailloux, Omid Rawendah, Ghulam Reza Rajabi, Taher Baig, Aref Bahunar, Martial Jacques, Seear Kohi, Shafiq Kohi, Duccio Bellugi-Venniccini, Sayed Ahmad Hashimi, Frédérique Voruz, Andrea Marchant, Astrid Grant, Jean-Sébastien Merle, Ana Dosse, Miguel Nogueira, Saboor Dilawar, Alice Milléquant, Augustin Letelier, Samir Abdul Jabbar Saed, Arman Saribekyan, Wazhma Tota Khil, Nirupama Nityanandan, Camille Grandville, Aline Borsari, Man Wai Fok, Dominique Jambert, Sébastien Brottet-Michel, Eve Doe Bruce, Maurice Durozier

C'EST OU ? C'EST QUAND ?
Théâtre du Soleil
La Cartoucherie - Paris
Du 15 décembre 2018 au 17 février 2019




Crédit photo @Michèle Laurent


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire