samedi 22 juillet 2017

GAINSBOURG CONFIDENTIEL

LE GAINSBOURG JAZZY
***



On a tendance à l'oublier, mais avant d'être Gainsbarre, ce personnage provocateur qu'il s'était créé, Lucien Ginsburg a été Serge GAINSBOURG. Ses premières amours musicales étaient inspirées du jazz. C'est de cette période 1957-1963, celle des cinq premiers albums, que nous parle Jean-François BRIEU. Après avoir fait le crooner de piano-bar au Touquet ou dans des cabarets parisiens, c'est à partir de 1957 que l'homme à la tête de chou commence à déposer ses titres à la SACEM sous le nom qui le rendra célèbre, celui de Serge Gainsbourg.

La révélation lui vient en voyant Boris Vian. Il est séduit par le ton provocateur et cynique. La chanteuse Michèle Arnaud découvre ses premiers textes. Sous son impulsion il enregistre son premier album qui contient notamment "Le Poinçonneur des Lilas". Le début d'une carrière qui va marquer un grand nombre d'artistes français et internationaux.

Dans un spectacle émouvant, intelligent et sensible Stéphane Roux donne vie au texte de Jean-François BRIEU qui rend hommage aux débuts de celui qui faisait un complexe de son physique mais qui dama le pion à tous ses détracteurs. Stéphane ROUX, accompagnés de deux musiciens, interprète avec justesse et émotion des chansons extraites des cinq premiers albums, et notamment "Gainsbourg Confidentiel", fruit de la rencontre avec Elek Bacsik et Michel Gaudry. Un rappel savoureux de la période jazzy que Gainsbourg aimait tant. Peut-être son meilleur album, mais qui ne s'est vendu qu'à 1.500 exemplaires. 

"Gainsbourg Confidentiel est le disque de la nuit qui tombe. C'est le Mean Streets (ce chef-d'oeuvre imbibé et crépusculaire signé Scorsese) de Gainsbourg. C'est le disque de l'homme seul qui fume à la table desservie où elle n'est pas venue. C'est le disque jazz du milieu de la nuit, quand les traits se gonflent, quand les bouteilles sont mortes, quand les paquets de clopes vides sont jetés par terre" Jean-François Brieu

Gainsbourg Confidentiel, un récit écrit par Jean-François Briou, avec l'autorisation d'Universal Music, adaptation Magon, mise en scène David Fabre, collaboration artistique Gérard Vanbtaggioli, avec Stéphane Roux, musiciens : David Fabre (guitare) et Aurélien Maurice (contrebasse), lumière Franck Michallet

En bref : un spectacle pour les amoureux de bonne musique qui veulent se plonger dans l'ambiance jazzy des années 60 et savourer le Gainsbourg jazzy de ses débuts.

C'EST OU ? C'EST QUAND ?
Avignon Off 2017
Théâtre du Petit Chien
76 Rue Guillaume Puy 84000 Avignon
du 7 au 30 juillet (sauf 19 et 26) - 19h10 - Durée : 1h

Aucun commentaire:

Publier un commentaire