samedi 26 janvier 2013

LA DANSE DU FUMISTE

LA DANSE DU FUMISTE

*****

C'EST L'HISTOIRE D'UN GARS...

"Ce gars-là, il parlait comme un livre, il causait comme on respire, j'aime autant vous dire qu'il n’était pas du genre à avoir souvent la langue qui fourchait, à devoir la tourner sept fois dans un sens ou sept fois dans l'autre avant de s'exprimer, tout le monde s'arrêtait pour l'écouter et s'il avait fait de la politique il serait ministre à l'heure qu'il est, je crois même que quand il commençait à raconter quelque chose il ne savait pas exactement ce qu'il allait dire, souvent il devait se mettre à parler pour le seul plaisir de parler et l'histoire suivait tout naturellement(...)

SEUL EN SCENE

Ainsi commence le récit de cet homme. Pas vraiment une histoire avec un début, un milieu, une fin, mais une comme une longue phrase, dite rapidement comme s'il avait peur de ne pas avoir le temps, comme s'il y avait une urgence à dire, à raconter l'histoire de celui qui l'a fasciné et de la marque qu'il a laissé dans son village.


Et le récit coule, avec ses rebondissements, jusqu'à ce que celui qui raconte prenne conscience de la fumisterie de son ami. Puis arrivent des incohérences et surgit le questionnement. Le doute s'installe sur celui qui dit, sur la folie qui se raconte devant nous.


UN BEAU TEXTE

Ce beau texte de Paul EDMOND est porté avec une grande énergie par Gilles-Vincent KAPPS. Seul en scène pendant plus d'une heure, il nous emporte dans le tourbillon de son récit, dans sa danse. 


Certes le texte est écrit en une seule phrase, mais je trouve dommage que la précipitation ou plutôt le rythme de la mise en scène soit parfois trop rapide. La vitesse de la diction et le ton parfois crié plus que dit m'a fait perdre le fil à plusieurs reprises. Il n'en demeure pas moins un spectacle que j'ai apprécié dans son ensemble, pour le texte et la performance globale.


EN BREF : UN TRES BEAU TEXTE

C'EST OU ? C'EST QUAND ?

Du 9 janvier au 2 mars 2013
Théatre du Lucernaire
53 Rue Notre Dame des Champs
75006 PARIS
(voir "Les salles que j'aime")

Mise en Scène de Christophe LUTHRINGER
avec Gilles Vincent KAPPS


Vu le 18 janvier 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire