dimanche 3 février 2013

PUNK ROCK

PROMETTEUR ......MAIS DECEVANT

*****


RÊVES ET DESILLUSIONS DE LA JEUNESSE 


"Dans la bibliothèque du lycée de Stockport, William et ses camarades préparent leurs examens d'entrée à l'Université. Ils subissent une très grande pression pour avoir les meilleurs résultats car la compétition est rude. Ce sont des élèves intelligents et cultivés qui veulent réussir à tout prix.

Peu à peu, leurs problèmes d'identité et d'aliénation éclatent et créent des bouleversements et surtout une grande violence."


CHRONIQUE DE LA VIOLENCE ADOLESCENTE

La pièce est écrite par le dramaturge britannique Simon STEPHENS, qui a également proposé "Harper Regan" présenté (et vu) au Théâtre du Rond Point au cours de la saison 2011-2012.


Son théâtre s'inscrit dans une description plutôt sombre de la réalité de la société du nord de l'Angleterre, région très touchée par la crise. Dans cette ambiance de peur de l'avenir les adolescents luttent pour avoir les meilleurs résultats et pouvoir s'inscrire dans les meilleures écoles pour atteindre cet avenir meilleur que ce présent dans lequel ils dérivent.



La bibliothèque du lycées devient le lieu de rencontre de ce petit groupe. Peut-on les qualifier d'amis tant ils sont provocateurs voir ignobles les uns vis-à-vis des autres. La violence est là, sourde, mais qui se fait de plus en plus entendre. L'un d'eux va craquer. Lequel ? Comment ? Pourquoi ? Quels sont leur repères dans le monde des adultes qu'ils vont bientôt rejoindre alors que les libidos prennent souvent le dessus sur tout le reste?



Simon Stephens a été nominé en 201 au TMA Awards de la meilleure pièce pour Punk Rock

UNE JEUNE TROUPE EN DEVENIR

Je n'ai pas le même ressenti que les critiques lues après la représentation. Globalement l'émotion n'était pas au rendez-vous. Les deux personnages principaux ne rentrent pas dans leur personnage et récitent leur texte plus qu'ils ne le lisent. La montée de la tension n'est pas linéaire. Très rapidement on a compris ce qui va se passer et qui fera quoi.J'ai apprécié Clovis Guerrin dans le rôle de Chadwick, l'intello martyrisé, Issame Chayle ignoble Bennet qui prend plaisir à diminuer les autres, petit cafard que l'on rêe de remettre à sa place, Alice Sarfati très bien dans le rôle de la tête de la classe amoureuse du beau gosse. Les autres font des efforts mais globalement ne sont pas assez entrés dans leur rôle pour nous transmettre leurs doutes, leurs angoisses, leurs peurs, leurs espoirs, leur déception, leur désillution.


Bref : le texte méritait un meilleur traitement


C'EST OU ? C'EST QUAND ?

Théâtre 14

20 avenue Marc Sangnier
75014 Paris
métro Porte de Vanves, bus 58 et 95, T3 Didot, vélib face au théâtre, stationnement facile.

Du 8 janvier au 23 février


Photo lot punk rock 2

Aucun commentaire:

Publier un commentaire