mercredi 13 juillet 2016

LA POUPÉE SANGLANTE

DIABOLIQUE ET FANTASTIQUE
****


UN LIEU MYTHIQUE OUVERT A LA CRÉATION

Le Théâtre de la Huchette, dans la rue du même nom au cœur du quartier latin à Paris, n'est pas seulement un musée-théâtre où se jouent chaque soir depuis 57 les deux pièces mythiques d'Eugène IONESCO La Cantatrice Chauve et La Leçon. C'est aussi depuis quelques années une salle consacrée à la création. Après le succès de Kiki, le Montparnasse des années folles, jouée près de 300 fois la saison dernière, c'est un nouveau spectacle musical qui attire chaque jour un public très nombreux depuis sa création le 17 juin dernier et qui affiche complet depuis début juillet : LA POUPÉE SANGLANTE.


AMOUR ET MYSTERE

Un titre qui donne le frisson. C'est que nous sommes plongés dans l'univers étrange d'un maître du genre, celui de Gaston LEROUX. Le créateur de Rouletabille et du Fantôme de l'Opéra nous raconte ici une histoire diabolique et fantastique. Ile Saint-Louis. 1923. Des jeunes femmes disparaissent. L'horloger tremble pour sa fille, la belle Christine, fiancée à Jacques Contentin. Leur mariage est à nouveau repoussé pour laisser le temps au futur marié de finir ses recherches scientifiques. Ce mariage ne fait pas le bonheur de Bénédicte, le relieur sensible que la nature a accablé d'une laideur repoussante, amoureux en secret de Christine. Depuis sa boutique il se demande ce qui se trame chez le trio. Et qui est le mystérieux et beau Gabriel ?

UNE ADAPTATION REUSSIE

Adapter La Poupée Sanglante et sa suite La  Machine à assassiner, en comédie musicale était une gageure pour Didier BAILLY et Eric CHANTELAUZE. Le roman est dense au point que son adaptation à la télé fait l'objet de 6 épisodes de 52 mn. Un vrai défi donc que de tenter de transcrire les péripéties et rebondissements de cette histoire fantastique dans laquelle se tisse une touchante histoire d'amour. Du suspense, du romantisme, de l'humour, de la science, une pointe d'ésotérisme, beaucoup de mystère : tout est présent dans cette version théâtrale.


MAGNIFIQUE TRIO D'ARTISTES COMPLETS

C'est un magnifique trio d'artistes complets qui donne vie aux multiples personnages imaginés par Gaston Leroux. Un accessoire, un changement de voix, une mimique : très peu de choses pour passer d'un personnage à l'autre avec efficacité et humour. Charlotte RUBY module sa voix de chanteuse lyrique pour passer de la légèreté de la belle et romantique Christine à la gouaille de la femme de ménage. Alexandre JEROME (Mission Florimont, Le bossu de Notre-Dame) est l'élément le plus comique du trio. Il démontre à nouveau ses talents de comédien et de chanteur, frisant la schizophrénie tant ses changements de personnages sont rapides. Edouard THIEBAUT s'empare avec subtilité du rôle de Bénedicte, avec des élans de grande sensibilité dans ses solos. Il partage avec Alexandre JEROME les rôles masculins et se transforme lui aussi en un tour de main. Sans oublier ses talents de danseur et son très beau numéro de claquettes. L'énergie déployée par le trio est détonante et communicative.

Didier BAILLY les accompagne au piano. Les chansons coécrites avec Eric CHANTELAUZE sont parfaitement dans le ton des années folles et rythment avec bonheur l'histoire et ses mystères, tout en permettant aux artistes de déployer tout leur talent. La mise en scène alterne avec réussite action et séquences calmes. Dans un décor minimaliste et des costumes parfaitement années 1920, elle nous plonge avec réussite dans l'imaginaire, l'action, l'humour et le mystère de l'oeuvre de Gaston LEROUX.

En bref : une adaptation théâtral du célèbre roman de Gaston LEROUX qui nous transporte avec réussite dans l'ambiance fantastique de son auteur en gardant le suspense et l'humour qui émaillent le récit d'origine. Un trio d'artistes de grand talent. Une réussite en tout point qui devrait faire à nouveau le succès de l'emblématique Théâtre de la Huchette et de son nouveau directeur bien au-delà de la saison estivale (c'est tout le mal qu'on lui souhaite)


C'EST OU ? C'EST QUAND ?
23 Rue de la Huchette 75005 PARIS
Du mardi au vendredi à 21h - Samedi 16h et 21h
Reprise à partir du mardi 20 décembre 2016




Crédit photo @Fabienne Rappeneau
Mise à jour du 29/11/16

Aucun commentaire:

Publier un commentaire